News

Ce midi, le Ministre Gosuin et les représentants d’Atrium ont présenté le nouveau contrat de gestion de l’administration. Plus qu’un simple document qui fixe le cadre de développement du commerce, il s’agit de l’aboutissement de toute une réflexion. Une manière de mettre en avant Atrium comme LA référence en matière de commerce régional.

La Région bruxelloise est le premier bassin économique et d’emploi du pays : elle fournit plus de 15% de l’emploi alors qu’un peu moins de 10% de la population du pays y habite. Pourtant, trop d’emplois qualifiés ne bénéficient pas aux Bruxellois.  Pour leur offrir des perspectives d’avenir, le Ministre Didier Gosuin a mis en place une série de chantiers en matière de formation.

 

Le problème du survol des avions n’a pas fini de faire parler de lui. Il est plus que temps que le Fédéral imagine une issue solide, qui tienne compte des souffrances des habitants survolés et de l’importance de l’activité économique de l’aéroport. Mais ce n’est pas tout. L’aéroport a également des responsabilités à assumer.

 

Depuis quelques temps, nous assistons à une montée en puissance de start-ups qui bousculent notre économie traditionnelle.  Leur arme de développement : les nouvelles technologies. Des questions se posent, des changements s’imposent. Pour Bruxelles, le défi est de tirer profit de ces nouvelles technologies pour se développer et booster son économie.

Le secteur des Industries Créatives et Culturelles représente plus de 45.000 emplois en Région bruxelloise. Il génère un chiffre d’affaire de 12,9 milliards d’euros soit 6,3% du chiffre d’affaire total de Bruxelles. Cependant, tout n’est pas entièrement rose et des améliorations restent à faire. C’est ce qui ressort du débat entre le Ministre Didier Gosuin et les acteurs de terrain lors du dernier Brussels Creative Forum.

Le secteur des Industries Créatives et Culturelles participe de manière importante à la dynamique socio-économique bruxelloise : 

Avec la 6e Réforme de l’Etat, le secteur des maisons de repos est intégralement communautarisé. Conséquence : les entités fédérées auront à supporter seules la croissance des besoins en soins et en hébergement des personnes âgées. Dans ce contexte, la problématique du secteur des maisons de repos fait partie intégrante du Plan Santé Bruxellois. La réflexion prend en compte les enjeux, les choix opérés sous l’ancienne législation, la complexité de gouvernance et la situation budgétaire des communautés et régions.

 

En poste depuis 1 an, Didier Gosuin a, dès l’entame de son mandat, mis sur les rails différents chantiers en vue de booster l’économie bruxelloise au profit de la création de richesses et d’emplois dans notre Région. Plusieurs lignes ont bougé sur des politiques auxquelles qui n’ont plus été modifiées depuis plusieurs années.

 

Suite à l’étude sur l’hospitalisation à domicile du centre fédéral d’expertise des soins de santé (KCE), une série de recommandations sont mises en lumière pour développer une approche similaire en Belgique. Pourtant,  Arémis, un association bruxelloise, est active dans l’hospitalisation à domicile depuis 28 ans.

 

Commerçants, très petites entreprises, professions libérales, PME... en 2014, ils sont 1.944 entrepreneurs en difficultés à avoir demandé de l’aide au Centre d’Entreprises en difficulté (CED). A Bruxelles, aider les entrepreneurs est une préoccupation essentielle du Gouvernement.

Ce mercredi, le Ministre Didier Gosuin débattait en Commission sur la création et la gestion d’un Cadre francophone des certifications. L’objectif: faciliter la mise à l’emploi des Bruxellois grâce à une meilleure reconnaissance des certifications.