News

L’utilisation des technologies numériques dans le cadre des soins de santé ne fait que croitre. Face à cette évolution, le plan d’action e-santé 2013-2018 a dû être actualisé. Cette mise à jour a été présentée, ce 14 octobre 2015 au matin, par les Ministres régionaux de la santé publique.

Ce 12 octobre 2015 marque l’inauguration officielle de l’Office Francophone de la Formation en Alternance (OFFA). Son objectif : simplifier le paysage de la formation en alternance qui jusqu’à présent souffrait d’un nombre trop important d’organismes.

Indépendamment du jeu, le gaming concerne des applications et des éléments de réalité virtuelle qui servent à de nombreux autres secteurs, comme la santé. A Bruxelles, de plus en plus d’entreprises voient le jour dans ce domaine.

 

Stress, dépression, burnout : trois termes de notre langage courant, trois formes de maladie mentale auxquelles la Belgique et l’ensemble des pays européens attachent de plus en plus d’importance. A l’occasion de la journée européenne de la dépression, mise en lumière de cette maladie mal connue où les tabous qui l’entourent ont la vie dure.

 

Suite à la 6e Réforme de l’Etat, le Gouvernement bruxellois est devenu compétent pour la politique des groupes cibles sur le marché du travail à Bruxelles. Afin d’en comprendre les enjeux, le Ministre Didier Gosuin a mandaté la KUL pour mener une recherche sur le sujet. Selon les résultats, les politiques actuelles ne sont pas adaptées aux spécificités bruxelloises.

 

Ce matin, le journal Le Soir relayait l’opinion du patron de la FEB concernant le chômage des jeunes. Pour le Ministre Didier Gosuin, les chiffres sont faux ! Fin août, le chômage administratif est de 26,1 % et non 39,5%.

NEEt : Not in Education, Employment or Training (ni aux études, ni à l’emploi, ni en formation)…  En 2014, on dénombrait 7,5 millions de NEETs dans toute l’Union européenne. A Bruxelles, ils sont 25.803, 15,8% de Bruxellois âgés de 15 à 24 ans, à être en dehors de tout processus formatif ou de mise à l’emploi. La surreprésentation des jeunes dans la population inactive n’est pas un phénomène nouveau mais son ampleur est sans précédent.

L’analphabétisme reste, pour nos sociétés industrialisées, une situation inadmissible. Alors que ne pas pouvoir lire, écrire ou effectuer de simples opérations mathématiques touche près de 160.000 Bruxellois, l’Europe a développé la notion d’éducation tout au long de la vie. Il est clair que, à Bruxelles, cela passe d’abord par l’alphabétisation et la formation pré qualifiante.

 

Notre système de soins est en train de se réinventer. Dans certains cas, de lieu de séjour, l’hôpital devient lieu de passage, en privilégiant l’hospitalisation à domicile. Le patient ne se déplace donc plus vers les soins mais les soins viennent de plus en plus souvent et facilement à lui. Face à cela, il est impératif de créer un parcours de soins « intelligent » où les données sont mieux partagées entre praticiens. Dans ce cadre, les nouvelles technologies ont un rôle important à jouer. 

Mardi 22 septembre s’est tenue une journée d’étude consacrée au développement économique généré par Brussels Airport, à l’initiative des interlocuteurs sociaux du SERV, du Conseil économique et social de la Région bruxelloise et du RESOC Vlaams-Brabant. Une première dans l’histoire de l’aéroport dont les impacts tant économiques qu’environnementaux dépassent les seules frontières de Zaventem.