Autres

 

Hier, le Sommet Social Extraordinaire a réuni l’ensemble des membres du Gouvernement et du Conseil Economique et Social pour débattre des 86 priorités à mettre en œuvre au cours de l’année prochaine. Un vaste programme de redéploiement de l’économie et de l’emploi à Bruxelles, étalé sur 10 ans.

Le survol de Bruxelles est un scandale insupportable. 300 à 400 mille personnes sont, chaque jour, harcelées de nuisances

 

Au programme : les indicateurs économiques qui sont au vert (baisse du chômage, baisse du nombre de faillites), la précarité, l'esprit d'‪‎entreprendre‬ des jeunes, les tunnels, redorer l'image de ‪‎Bruxelles‬, la responsabilité des politiques et enfin mes priorités en matière d'‪Emploi‬ et d'‪Economie‬.

 

La sixième réforme de l’État est toujours en train d’être appliquée. Comment ça se passe ?

 

Le ministre régional (Défi) de l’Économie sort du bois dans le dossier des tunnels. Il dénonce un « bashing qui ne sert que les intérêts politiques de certains ».  

Didier Gosuin (Défi, ex-FDF) est le ministre bruxellois de l’Économie.C’est sous cette casquette qu’il a décidé de s’exprimer dans le dossier des tunnels. Il tient à rassurer d’emblée les entreprises et les commerces : « Il y a un projet de mobilité à Bruxelles. » Mais chacun, dit-il, doit y mettre du sien.

 

Ce lundi 18 janvier, Didier Gosuin est l'invité de Bertrand Henne dans "l'acteur en direct" sur la Première.

Au programme : 

  • le congrès doctrinal DéFI 
  • le libéralisme social
  • la semaine de quatre jours
  • le chômage qui diminue à Bruxelles
  • la lutte contre la radicalisation
  • l'avenir des tunnels bruxellois