Après trois mois, déjà 300 Business Pass sollicités en Région bruxelloise

Après trois mois, déjà 300 Business Pass sollicités en Région bruxelloise

Depuis le mois d’octobre 2018, sur proposition de Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l’Economie, hub.brussels offre des Business Pass, un ensemble de services taillés sur mesure aux besoins des entrepreneurs bruxellois établis ou en devenir. Après trois mois seulement, 300 entrepreneurs y ont déjà fait appel.

En octobre 2018, hub.brussels lançait les Business Pass, sélection pointue d’initiatives publiques et privées à Bruxelles pour répondre aux besoins des entrepreneurs : information, conseils, formations, événements, réseautage, coaching…

Simplifier l’accès à l’accompagnement

En adoptant les Business Pass, la Région bruxelloise ambitionnait non seulement de simplifier et d’augmenter la lisibilité de l’offre d’accompagnement existante mais aussi de palier les manques dans l’offre existante d’accompagnement des entreprises.

Trois pass ont été lancés en octobre 2018. Le Pass « Fly » qui s’adresse aux futurs entrepreneurs ou aux jeunes entreprises. Le Pass « Sail » destiné aux entreprises de plus de trois ans souhaitant faire passer leur croissance à la vitesse supérieure. Et le Pass « Change For Green » pour les entreprises soucieuses rendre leurs activités plus circulaires ou moins énergivores. Dès la fin de la législature, deux autres Pass seront accessibles. Le Pass « Back on Track » pour celles qui veulent « rebondir » après des difficultés et le Pass « Relay » pour les entrepreneurs qui souhaitent passer le relai.

Trois mois après le lancement des Business Pass, 300 entrepreneurs, dont 50% de femmes, ont déjà introduit une demande d’accompagnement sur le site www.mybusinesspass.brussels. Parmi ces derniers, 65% sont au stade de projet entrepreneurial et 35% ont une entreprise existante. Les premiers jurys ont sélectionné fin 2018 les entreprises qui entrent dans des pass accessibles uniquement sur dossier.

 « Avec mybusinesspass.brussels, nous proposons désormais un accès simple et privilégié aux structures de soutien et d’accompagnement présentes à Bruxelles. Et nous accompagnons à la fois les nouvelles entreprises bruxelloises et les entreprises qui cherchent la croissance. Les premiers chiffres le prouvent, 300 demandes introduites en seulement trois, notre rôle est de simplifier la vie des entrepreneurs en leur offrant un service simple et rapide », se félicite Didier Gosuin, Ministre bruxellois de l’Économie et de l’Emploi.

+ d’infos