Économie

 

Pour la première fois, les autorités politiques et les entrepreneurs échangeaient directement. Cette étape est essentielle pour entendre les besoins des entrepreneurs et mettre ainsi en place des mesures qui leur bénéficient réellement. Après cette première édition des Brussels Business Days, que reste-il ? 

 

La Région bruxelloise, via Atrium et Citydev, propose un certain nombre d’infrastructures et d’espace d’hébergement pour les entreprises. Pourtant, si l’on en croit un sondage effectué par BECI, les entreprises ne seraient que 6 % à faire appel au service public pour trouver une localisation pour déployer leurs activités. Afin de comprendre les besoins réels des entrepreneurs et mieux faire connaître l’offre publique bruxelloise, un workshop localisation est organisé dans le cadre des Brussels Business Days. 

 

Un workshop sur le thème du financement s’est tenu mercredi 18 mars dans le cadre des Brussels Business Days. L’objectif du Ministre bruxellois de l'économie : écouter les recommandations des entrepreneurs en la matière.

 

Ce 16 mars 2016 s’est tenu le premier workshop des Brussels Business Days autour de la question « Quel accompagnement pour booster les entreprises bruxelloises ? »Ce 16 mars 2016 s’est tenu le premier workshop des Brussels Business Days autour de la question « Quel accompagnement pour booster les entreprises bruxelloises ? »

 

Aujourd’hui, le Gouvernement bruxellois souhaite associer et consulter les entreprises bruxelloises. L’objectif : créer un espace de dialogue pour permettre aux entrepreneurs d’exprimer leurs besoins concrets en matière de conseils et d’accompagnement, de financement et de localisation de leurs activités.

 

Cette semaine, la parole est donnée aux entrepreneurs via les Brussels Business Days. L’objectif : engager une démarche positive entre les entrepreneurs et les autorités publiques pour retirer des recommandations très concrètes, très pragmatiques répondant aux besoins des entrepreneurs. 

 

Les femmes entrepreneures ont le vent en poupe ! Qu'elles soient médiatiques, aguerries au monde de l'entreprise ou jeunes créatrices, leurs entreprises font parler d’elles.

Rachida Aziz, créatrice de la marque Azira 

Rachida Aziz est incontournable quand on parle de l’entrepreneuriat féminin à Bruxelles. Après une grave maladie, elle décide de lancer sa marque « Azira. Ses valeurs et son engagement ont rapidement fait d’elle une figure incontournable de la mode bruxelloise.

 

Le Baromètre des Investisseurs ING mesure chaque mois la confiance des investisseurs particuliers belges. En d'autres termes, il exprime le "sentiment des investisseurs". Conclusion : le crowdfunding gagne en popularité auprès des investisseurs belges.