CHARLOTTE BALLESTERO

CHARLOTTE BALLESTERO

« Because »
Depuis le début de l’année 2018, une nouvelle prime de 4.000 est entrée en vigueur en Région bruxelloise. Sous forme d’incitant financier dégressif, cette prime vise à soutenir les indépendants qui se lancent à Bruxelles. Charlotte en est la première bénéficiaire et a ouvert Because, un salon de tatouage vegan.

Comment vous êtes-vous lancée dans cette aventure ?

J’ai toujours aimé l’univers artistique du tatouage et quand j’ai voulu sauter le pas pour la première fois, je n’ai pas trouvé de salon qui me correspondait à Bruxelles. Je cherchais un salon cosy avec une ambiance relaxante et apaisante. De retour à Bruxelles après un voyage à l’étranger durant lequel je me suis fait tatouer, ce concept n’existait toujours pas. Le projet est donc né lors d’une discussion avec ma sœur. Nous nous sommes renseignées sur le sujet et sur l’intégration du véganisme… Et puis, tout a été très vite : nous avons rencontré plusieurs tatoueurs et Because est né !

BECAUSE en quelques mots ?

Because est un salon de tatouage vegan, les produits utilisés sont exempts de substance animale et ne sont pas testés sur les animaux. Mais c’est aussi un concept store qui propose des créations et nouvelles productions qui se différencient au fil des saisons et de nos rencontres avec les créateurs. L'objectif de Tattoo Studio Because : être à la hauteur des envies et des exigences de nos clients. Nos deux artistes résidents sont là pour les conseiller mais ils gardent, bien sûr, le dernier mot sur la réalisation de leur tatouage. Ce dernier reste un acte unique, personnel et sa justification leur appartient.

Quelles difficultés avez-vous rencontré lors de votre lancement ?

La principale difficulté fût l’agencement du temps entre la demande du prêt bancaire et sa réponse. En effet, la demande requiert une avancée considérable dans le business plan et dans le plan financier. Nous devions déjà avoir trouvé nos deux tatoueurs, avoir un projet de bail établi, une demande d’assurance, un accord avec les principaux fournisseurs, un plan financier précis sur 3 ans, etc. Nous avons dû nous engager auprès de ces partenaires avant de recevoir l’accord de la banque. Ce fût une prise de risque considérable.

Que vous a apporté la prime pour indépendant lancée par la Région bruxelloise ?

Nous avons découvert l’existence de cette prime fin de l’année 2017 dans un article de presse. Notre plan financier était déjà établi, nous n’en avions pas tenu compte. Mais le risque zéro n’existe pas dans l’entrepreneuriat. Cette prime est un véritable avantage, elle nous permettra de faire face à des inconnues et pourra peut-être payer une partie de mon premier salaire. En effet, c’est souvent le quotidien des jeunes entrepreneurs de ne pas se rémunérer au début de leur business.

Un conseil aux futur.e.s entrepreneur.e.s ?

Bien s’entourer et ne jamais cesser d’y croire. L’entrepreneuriat est un long chemin qui n’est pas toujours facile. Je souhaite à chacun de ressentir ce sentiment de fierté et de se dire : « On l’a fait ! ».

 

---

Retrouvez Because via site web ou Facebook.

+ d'infos sur la prime indépendant.